Menu

AccueilMarketing numérique9 raisons pour lesquelles votre publicité Facebook ne fonctionnera pas

819 840-5786

9 raisons pour lesquelles votre publicité Facebook ne fonctionnera pas

/ Retour au blogue

9 raisons pour lesquelles votre publicité Facebook ne fonctionnera pas

Marketing numérique

Publié le 9 décembre 2019

Marie-Michelle Beaudoin

Rédigé par
Marie-Michelle Beaudoin

Marketing numérique

9 raisons pour lesquelles votre publicité Facebook ne fonctionnera pas

Marie-Michelle Beaudoin

Rédigé par
Marie-Michelle Beaudoin

La publicité Facebook, c’est vraiment une ressource magique. On peut promouvoir des services, des contenus, des produits, des offres d’emplois (ta job de rêve), name it! Les campagnes de publicité Facebook sont vraiment infinies en termes de possibilités et de résultats. T’es convaincu? Tu es prêt à peser sur le bouton « boost it »? Attends! Continue à lire, parce que si tu pars trop vite, je te garantis que ta campagne Facebook ne fonctionnera pas à la hauteur des attentes que tu avais. Pourquoi? Je t’explique.

1. Parce que personne ne te connait sur le web

Oh! Tu n’as pas ou peu de présence sur le web? Fais-tu de la vente en ligne? Es-tu une organisation reconnue? Qui es-tu sur le web? Ce sont les premières questions que tu dois te poser. Si ton entreprise est peu ou pas connue, il y a peut-être une petite partie de séduction à faire avant même de lancer un produit ou proposer tes services. Ces campagnes servent à bâtir ta notoriété. Ça se peut que tu en aies déjà aussi et c’est tant mieux. Si tu es connu sur le web, c’est parfait. Sinon, penses à faire un peu de charme avant de passer aux choses sérieuses.

2. Parce que tu vas oublier de te fixer des objectifs clairs et mesurables

Je t’en parle en deuxième, mais on devrait toujours en parler en premier. Se fixer des objectifs, c’est ce qui va te permettre de valider ton budget, ta séquence (continue à lire, on s’en reparle!), vérifier si les outils mesurent les bonnes données et que ta page d’atterrissage convient à ta cible. Combien voudrais-tu recevoir de CV? Combien veux-tu de pages vues sur ton prochain contenu? Est-ce que tu veux amener les gens à passer une commande? Si oui, combien d’argent par mois voudrais-tu que tes ventes en ligne rapportent pour être rentables? Bref, tu comprends le principe, alors ne l’oublie pas!

3. Parce que tu n’auras pas installé les outils de suivi

C’est une erreur que l’on voit fréquemment. Tu l’as déjà fait? Ce n’est pas grave, tu n’es surement pas le seul. Quels sont les outils de suivis pour suivre les résultats d’une campagne Facebook? Le plus important est sans aucun doute le Pixel de Facebook.

C’est un outil assez simple d’installation qui te permet de savoir ce que les utilisateurs en provenance de tes publicités font comme actions ou consultent comme page sur ton site. Aussi tu pourras optimiser tes campagnes de publicité en fonction des actions que les utilisateurs font sur ton site. Un exemple? Un utilisateur a cliqué sur un article de blogue et a ajouté un produit à son panier d’achats mais n’a pas terminé la transaction? Et si on lui envoyait un 10$ de rabais sur sa commande pour l’aider? Le Pixel de Facebook te permettra également d’investir davantage dans les campagnes de publicité qui te rapportent le plus de vente et d’arrêter celles qui en génèrent moins. Je te l’ai dit, la pub Facebook, c’est magique!

Sinon, n’oublie pas que pour utiliser le Pixel de Facebook, tu dois aussi installer Google tag Manager. Ce serait bon aussi  d’avoir quelques bases d’analyse avec Google Analytics pour maximiser tes résultats de tes campagnes. On s’en reparlera dans un autre article un jour, je ne voudrais pas que tu perdes de vue ton objectif : éviter des erreurs en faisant de la publicité sur Facebook.

4. Parce que tu n’auras pas établi de séquence dans ta campagne

La séquence selon la méthode de l’entonnoir, ça te dit quelque chose? Elle sert à amener doucement tes futurs clients à poser une action sur ton site en 3 étapes : l’attraction, l’interaction et la conversion. Sur le web ou dans la vie, la séquence demeure la même : séduire, parler et closer le deal. En partant trop vite une stratégie, tu risques de sauter des étapes de campagne super importantes, compromettre l’atteinte de tes  objectifs et même manquer des ventes. Tu commences à saisir le pouvoir de la séquence? Pour en profiter, plusieurs types de campagnes Facebook devraient être utilisées en amont pour amener ton prospect à convertir (prendre rendez-vous, t’appeller, s’inscrire, lire, postuler, etc). Bref, tu dois réfléchir à comment l’attirer (campagne de notoriété) le faire interagir (présenter un guide d’achats) et le faire convertir (présenter un carrousel de produits). N’oublie pas de prévoir des visuels en conséquence, je t’en parle juste après.

5. Parce que tu vas prendre les visuels de ton dépliant

Tu es prêt, tes outils sont configurés, mais qu’est-ce qui sera présenté aux futurs clients? Tu as fait faire 2-3 visuels pour ton dépliant, ça devrait faire l’affaire? Et c’est là que tu fais une grave erreur. Dans un dépliant, on veut mettre le maximum d’information DANS l’image et c’est normal, ça sert un peu à ça un dépliant. Sur le web, les choses se passent différemment. L’expression le dit : une image vaut 1000 mots. Pas besoin d’en rajouter! En plus, il y a 3 endroits où tu peux donner de l’information à ta cible en plus du visuel :  le texte, le titre et la description de la publicité. Il y a même un bouton d’incitation à passer à l’action. Pas besoin d’avoir une photo bourrée de texte. En plus, Facebook n’aime pas trop le texte dans les images. Il te recommande d’en avoir moins de 20% sur ton image pour qu’elle soit diffusée à son plein potentiel. Penses-y!

6. Parce que tes formats de visuels ne respecteront pas les formats du web

Je te parlais des formats de vidéos et d’images. Facebook en propose une panoplie selon le type de campagne que tu as choisi. Parles-en avec ton agence ou ton graphiste. J’affectionne particulièrement les images qui prennent de la place. Surtout en version mobile. Comme Facebook est une plateforme qui s’adapte, ça change souvent! Avant de débuter une stratégie de campagne, assure-toi de connaître et respecter les formats Facebook. Ça t’évitera d’avoir des têtes coupées sur tes photos ou des logos mal cadrés.

7. Parce que tu vas promouvoir la même vidéo qui est diffusée à la télévision

Si je te dis que sur le web, nous avons la capacité de concentration d’un poisson rouge, je suis certaine que tu me crois. On passe en moyenne 3 secondes sur une publicité ou une publication Facebook. Je ne t’apprends rien. Alors, si tu veux passer un message important, il doit être en DÉBUT de vidéo. La vidéo doit aussi être courte et son format est différent que celui présenté à la télévision. On préfère un format 9:16 que le format 16:9. Je te l’ai dit, j’aime ça quand ça prend de PLACE dans le fil d’actualité. En plus, tu pourrais peut-être même réutiliser ta vidéo pour faire de la publicité sur Instagram.

Aussi, n’oublie surtout pas de prévoir des sous-titres à ta vidéo. Penses-y, est-ce qu’il y a vraiment quelqu’un qui écoute une vidéo en public avec du SON? Peut-être ta mère (la mienne, allô maman!), mais sinon c’est assez rare. Penses à tous ces gens dans un lieu public qui veulent comprendre ce qui se passe dans ta vidéo. Tu peux ajouter les sous-titres directement avec un fichier SRT sur Facebook.

8. Parce que ton site web n’est pas adapté pour tes utilisateurs

Qui est ta cible? Comment navigue-t-elle? Es-tu prêt à l’accueillir comme il se doit et l’inviter à poser une action? Penses-y, car une bonne page d’atterrissage est garante de l’atteinte de tes objectifs.

9. Parce que tu n’auras pas prévu assez de budget

«La publicité en ligne ne coûte pas cher!» Je l’ai souvent entendu celle-là. C’est vrai, mais faux aussi. C’est vrai, car il est possible de bien suivre le client et d’accorder du budget seulement aux campagnes qui fonctionnent le mieux, mais pense quand même à prévoir suffisamment de budget tout au long de ta séquence. Tu pourrais même te fixer des objectifs selon le montant que tu es prêt à payer pour : avoir un nouveau client, quelqu’un qui postule, etc. Il sera plus facile ensuite pour toi de calculer si ton investissement en publicité a value la peine. Il est faux de penser que tu pourras te faire connaître, amener des clients à acheter et les fidéliser avec peu de budget. Bref, une campagne, ça coûte combien? J’aimerais te donner un chiffre, mais tout dépend des objectifs et des cibles. On pourra s’en parler si tu veux 😊

En résumé, est-ce que la publicité Facebook c’est pour tout le monde?

Je pense que oui, mais encore faut-il se donner les moyens de ses ambitions. Oui, la pub Facebook peut être magique, mais il faut quand même se préparer un peu et des fois se faire aider. On est pas trop loin si tu veux qu’on te challenge. Au plaisir 🤓

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *