Planifiez votre refonte de site web : N’oubliez pas le référencement!

La refonte de votre site web peut avoir de sérieuses conséquences sur votre référencement organique si vous ne la planifiez pas comme il faut. L’impact sur les ventes de votre entreprise peut être majeur et grandement affecter sa santé financière. Heureusement, nous vous fournissons dans cet article un guide pour vous permettre de ne pas commettre d’impair majeur.

Votre entreprise décide de revamper son site web? Il est crucial de vous assurer que votre transition se fasse sans encombre afin de ne pas perdre des quantités importantes de trafic. Pour un grand nombre de sites web, le trafic organique représente la source principale de trafic du site et donc l’impact d’une perte de trafic à ce niveau peut être très important.

Avec toutes les étapes et le chaos entourant une refonte de site, il est facile d’échapper la balle avec le référencement et mettre en péril l’autorité et le positionnement que vous avez acquis avec les années. L’importance d’une transition sans encombre est primordiale.

1 – Identifiez le type de refonte

  • Refonte graphique
    • Si l’étendu de la refonte se situe au niveau visuel uniquement avec quelques changements techniques mineurs, votre refonte ne devrait techniquement pas causés de problèmes de référencement. Cependant, la majorité des refontes impliquent des changements à l’architecture d’informations, à la navigation, aux URL, ainsi de suite. Si votre refonte n’est que graphique, vous devez tout de même vous assurer d’effectuer toutes les vérifications afin que votre site soit indexable afin que les moteurs de recherche trouvent tout le contenu.
  • Nouveau domaine ou URL
    • Malheureusement, un changement de nom de domaine est beaucoup plus complexe au niveau du référencement organique. Cette complexité entraînera souvent une perte de trafic organique. Google n’aime pas faire confiance aux nouveaux domaines, et même si vous effectuez correctement vos redirections d’URL en 301, vous pourrez avoir un impact négatif lors du changement de nom de domaine. Il est crucial lors de changement d’URL de s’assurer que toutes les anciennes URL pointent sur les nouvelles URL en utilisant une redirection 301 (donc permanente). Négliger cette étape risque fort de causer une perte importante de trafic organique.

 

2 – Avant la refonte

  • Effectuer un balayage de vos URL
    • Si vous désirez transférer votre contenu sur de nouvelles URL, il faut absolument vous faire un plan de redirection. En utilisant un outil tel que Screaming Frog, vous pourrez effectuer facilement un balayage de votre site actuel afin de ne pas oublier de pages à rediriger.
    • Il est aussi intéressant d’utiliser des outils tels que Google Search Console ou encore Moz Open Site Explorer afin de s’assurer que chaque page de votre site recevant un lien externe soit redirigé correctement.
  • Faites un fichier de redirection
    • Certains systèmes de gestion de contenu vous obligent à effectuer toutes les redirections manuellement ce qui peut être une charge énorme de travail si vous avez un site avec des milliers de pages.
    • Peu importe votre système de gestion de contenu, faire un fichier Excel qui prend note d’où chacune des URL existantes sera redirigée sera d’une grande aide et évitera les erreurs.
  • Faites faire un audit de votre site web
    • Nous vous conseillons fortement de faire affaire avec un expert en référencement dès le début du processus de refonte afin d’identifier les problèmes le plus rapidement possible ce qui évitera des coûts et des délais supplémentaires dans votre refonte de site web.
    • Avoir un expert en référencement impliqué dans la planification, dans la création de l’architecture d’information, le plan de contenu, les maquettes filaires (wireframes), le design ainsi que la programmation vous assureront que le site soit bien construit dès son lancement

 

3 – Pendant la refonte

  • Éviter de dupliquer le site
    • Assurez-vous que le domaine de développement soit bien bloqué pour les moteurs de recherche en utilisant un fichier robots.txt avec la directive Disallow.
  • Considérer une approche par phase
    • Une des meilleures tactiques pour éviter les problèmes est de changer graduellement votre site, un sous-domaine, sous répertoire ou encore sous-catégorie à la fois. En y allant par phase, on évite ainsi la chance d’un échec monumental.
  • Mettez vos plans de site (sitemaps) XML à jour
    • N’oubliez de mettre vos sitemaps à jour et d’ajouter la localisation de vos sitemaps dans votre fichier robots.txt.

 

4 – Après la refonte

  • Faites changer les liens entrants
    • Utilisez un outil tel que Moz Open Site Explorer pour trouver les liens externes les plus importants vers votre site et assurez-vous de faire changer les liens pour vos nouvelles URL s’il y a lieu. Même si les redirections 301 transmettent la majorité du jus de liens, c’est toujours mieux d’avoir un lien direct qu’une redirection.
  • Surveillez les erreurs 404
    • Validez que Google gère bien vos redirections 301 et qu’elles soient implémentées partout. Utilisez un outil comme Screaming Frog afin de bien valider vos redirections.

 

Finalement

Les refontes de sites web sont une chose fréquente qui devrait même être une chose plus commune. Rien de pire qu’un vieux site web avec des informations incorrectes pour nuire à votre entreprise.  L’organisation et la planification de votre refonte sont des étapes cruciales qui devraient être confiées à des gens compétents qui possèdent l’expérience de ce type de mandat, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de votre entreprise. Cela vous permettra ainsi d’éviter des erreurs coûteuses en temps et en argent.

 

 

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Auteur: Francis Vallières

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *